Généralités:

Les pièces peintes en surface sont traitées avec des peintures en poudre de polyester certifiées destinées à être utilisées sur des pièces de construction en aluminium et en acier galvanisé. L’évaluation qualitative des pièces peintes est faite selon la norme GSB standard ou Qualicoat Class 1. L’étendue standard des surfaces vernies sur les différents composants est définie dans le manuel technique, où sont également définis les trous nécessaires pour la suspension lors de la peinture.

Caractéristiques visuelles:

Respectez la distance d’observation prescrite lors de l’inspection visuelle des marchandises. Celle-ci est de 3 m pour les composants extérieurs et de 2 m pour les composants intérieurs. Le contrôle de la qualité de la peinture est effectué à l’extérieur, à la lumière du jour diffuse, et à l’intérieur, dans des conditions d’éclairage normal de la pièce (pas de stries de lumière ou d’éclairage ciblé). L’angle de vue est perpendiculaire à la surface.

Épaisseur de la peinture:

L’épaisseur standard du revêtement doit être comprise entre 50 et 120 µm. Pour les articles exposés aux effets directs du climat marin, il est recommandé d’appliquer deux couches de peinture pour obtenir une épaisseur de revêtement minimale de 80 µm sur les bords et les angles.

Variations de couleurs:

Les peintures en poudre sont fabriquées et leurs formules sont conçues conformément à la norme de couleur RAL. Malgré un procédé de fabrication très minutieux, il est impossible d’éviter complètement les variations de couleurs ou d’effets dans différents lots de production. Lors de la pulvérisation manuelle, il est nécessaire, en raison de la couche de poudre appliquée de manière inégale, de prendre en compte les variations de couleurs et d’effets.

Effets métalliques:

Sur les commandes importantes qui sont traitées dans plusieurs ateliers de peinture, des différences de couleurs et d’effets sont possibles avec le même type de peinture et le même lot en raison de paramètres de traitement et de types d’équipement différents. Différents types de pistolets et différents paramètres d’équipement et d’application sont souvent à l’origine de résultats différents.

Pliage et peinture supplémentaires:

Si un moulage supplémentaire de la pièce déjà peinte doit être effectué, cette procédure doit d’abord être testée directement sur les pièces d’origine, car des fissures microscopiques formées dans la couche de revêtement en poudre pendant le moulage peuvent provoquer des dommages par corrosion.

Adhérence des mastics, colles et mousses:

Avant d’appliquer des produits d’étanchéité, des adhésifs ou des mousses, la surface peinte doit être nettoyée de manière adéquate, par exemple avec de l’alcool isopropylique. Il est recommandé d’effectuer un test préliminaire ainsi que de suivre les recommandations des fournisseurs des appareils mentionnés ci-dessus. L’utilisation possible de solvants organiques, tels que les diluants nitrés ou l’acétone, ainsi que les agents nettoyants alcalins, abrasifs ou endommageant la peinture, même si ce n’est que pour une courte période, entraîne des dommages irréversibles, invisibles à l’œil nu, à la couche de peinture.

Emballage des pièces peintes:

Les matériaux d’emballage ne doivent pas contenir de plastifiants. L’effet de l’humidité condensée (par exemple sous une feuille d’emballage) et de la chaleur dans des conditions de stockage inadéquates, en particulier à l’extérieur, peut provoquer des taches blanc laiteux.

Stockage des pièces peintes:

Protégez l’emballage des rayons du soleil, de l’humidité et de la saleté. Assurez une ventilation adéquate pour éviter la condensation. Ouvrez la feuille sur le devant pour permettre la ventilation des objets qu’elle enveloppe. Protégez les articles placés dans des boîtes ouvertes pour éviter qu’ils soient endommagés par des tempêtes.

Nettoyage – façade:

Pour assurer le traitement optimal d’une pièce peinte avec de la peinture en poudre, il convient de la nettoyer régulièrement à intervalles successifs au moins une fois par an, voire plus souvent si la pièce est fortement sollicitée (selon les directives de l’Institut de nettoyage des façades en métal GRM). Le nettoyage doit être effectué par un membre du GRM Institute avec des agents de nettoyage et des agents auxiliaires approuvés conformément à la norme RAL-GZ 632-1996. Ne pas utiliser d’agents agressifs ou corrosifs. Utilisez uniquement des chiffons doux non pelucheux pour le nettoyage. Évitez de frotter excessivement. Ne pas utiliser de nettoyeur à vapeur. Laver les surfaces à l’eau froide propre immédiatement après le nettoyage. Même une brève exposition à des solvants organiques tels que des diluants, l’acétone, des alcalis ou des acides, des agents corrosifs ou autres agents nettoyants endommageant la peinture peut provoquer des dommages irréversibles à la surface de la peinture, invisibles à l’œil nu.

S’inscrire à la newsletter